Rapport 2010-2022 : 12 ans d'évolution du marché

Publication PDF A4 / 87 pages

Français

Entre 2010 et 2021, les ventes d’art tribal ont atteint 802 M€ — soit près d’un milliard de dollars. Surtout, le chiffre d’affaires mondial a plus que doublé au cours de ces douze dernières années, passant de 48 M€ en 2010 à 108 M€ en 2021, la meilleure année jamais enregistrée sur le marché de l’art tribal. Plusieurs facteurs expliquent ce rebond spectaculaire. Alors que le monde économique sortait encore groggy d’une année de crise pandémique ayant mis un coup d’arrêt inédit au commerce international, 2020 a été, sans surprise, la pire année du marché de l’art tribal avec un résultat mondial de 32,1M€ (contre 58,5 M€ en 2019 et 76,3 M€ en 2018).

”Lorsque nous avons publié notre premier rapport sur l’art tribal en 2015, il s’agissait pour nous d’identifier comment, en une quinzaine d’années, ce marché de niche s’était structuré face à l’accroissement des ventes aux enchères publiques et à une envolée des prix inédite. Depuis, les évolutions structurelles ont été nombreuses. Il nous semblait important d’en étudier les impacts à l’heure où la multiplication des plateformes numériques permet une transparence et une accessibilité croissantes de l’information, mais où les enjeux de ce marché encore méconnu nécessitent d’être décryptés avec recul.”

— Aurélien Cuenot, Directeur d'Artkhade

”En 2015, nous avions eu la fierté de vous présenter notre rapport sur 15 années d’évolution du marché de l’art tribal, né de la collaboration entre la base de données spécialisée Artkhade et les experts d’AMA, le tout premier jamais réalisé dans ce domaine. Sept ans plus tard, c’est avec un grand plaisir que nous vous publions une nouvelle édition, détaillant les faits et chiffres marquants qui auront animé ce secteur sur la période 2010-2022. Car bien que le marché de l’art tribal soit encore un marché de niche, il a subi les mêmes évolutions et révolutions que d’autres spécialités des maisons de ventes aux enchères : l’émergence d’une nouvelle génération de collectionneurs, la mutation de leurs goûts et de leurs habitudes d’achat — le fameux cross-collecting, la déferlante numérique, le prestige des ventes de collections, et, bien entendu, l’impact de la crise sanitaire sur l’ensemble des usages et des pratiques.”

— Pierre Naquin, Directeur d'AMA

Sommaire

  • Un marché en pleine mutation sociologique (Nouveaux collectionneurs et façons de collectionner)

  • Panorama des opérateurs (Christie’s, Sotheby’s, Bonhams, Native, Dorotheum, Zemanek, Binoche et Giquello, etc...)

  • Afrique, encore affirmation de l’Océanie (Evolution des prix, du nombre de lots, etc …)

  • Art Précolombien et Nouveaux Territoires (Art d'Indonésie, Art Inuit)

  • L’épineuse question des restitutions

  • Interviews (Alexis Maggiar, Pierre Mollfulleda, Fredric Backlar, Bernard Dulon, H+R Experts, Jacques Blazy et Johann Levy)

  • Top 50 Art d'Afrique

  • Top 50 Art d'Océanie

  • Top 25 Art d'Asie

  • Top 25 Art d'Amérique du Nord

  • Top 25 Art d'Amérique du Sud / Art Précolombien

© 2022 Artkhade - All rights reserved